Je n'avais jamais vu un si petit oiseau , j'ai d'abord pensé qu'il s'agissait d'un  insecte  particulier et je me suis reculée , puis j'ai remarqué un bec et un corps minuscule et coloré qui battait des ailes  il s'est posé la tout près de moi le premier soir sur le bougainvillier j'étais  très étonnée  , c'est la première fois que je voyais un oiseau mouche .

Nous sommes arrivés de nuit , après une traversée en bateau au petit matin , l'île est apparue avec ses maisons cubiques  blanches beiges et bleues, accrochées les unes aux autres  et sans aucun superflu .

Le bord de mer est aussi brut que son île , sauvage et magnifique , la chaleur est étouffante et dépasse les 40° mais sur le ponton de bois l'air frais et iodé de la mer me permet de lire et d'admirer les voiliers  qui arrivent dans le port .

Ce matin un homme a parlé de méduses alors je n'ai fait que quelques brasses dans l'eau et j'ai terminé le policier que j'avais commencé la veille .

Ici les déjeuners se prennent sous la tonnelle et le soir nous mangeons des poissons sur les terrasses au bord de mer.

Je pense commencer une petite sculpture de papier mâché délicat , j'espère pouvoir la réaliser aussi jolie que telle imaginée  . 

Quelques images de Marettimo 




















Libellés :